Le Conseil d’État soutient l’initiative “Pour un congé parental maintenant!”

Le Conseil d’Etat a constaté la validité de l’initiative populaire cantonale “Pour un congé parental maintenant!” (IN 184), qui prévoit de modifier l’article 205 de la Constitution de la République et canton de Genève en vue de proposer un congé parental d’au moins vingt-quatre semaines en tout.

Concrètement, l’initiative propose d’ajouter huit semaines aux seize semaines de congé maternité. Sur ces huit semaines, six iraient obligatoirement à l’autre parent, qui ne bénéficie pas de l’assurance-maternité, et deux seraient à répartir au sein du couple. Ce congé parental s’appliquerait à tous les modèles familiaux, y compris les parents de même sexe, adoptifs ou d’accueil permanent.

Le gouvernement a informé le Grand Conseil de son soutien à l’initiative par le biais d’un rapport à son intention. Il recommande ainsi au parlement d’accepter l’initiative, reconnaissant par là la nécessité d’améliorer les possibilités offertes aux parents qui travaillent de mieux concilier leur vie professionnelle, leur vie privée et leur vie familiale grâce à des dispositions en matière de congés. L’exécutif souligne encore l’intérêt que revêt cette initiative en faveur de l’égalité entre hommes et femmes. Le gouvernement soutient ainsi l’opportunité que représente ce congé parental en matière de progrès social pour les familles.