Mon retour sur l’année 2021 (1/4).

L’action politique est crédible lorsqu’elle propose des mesures concrètes. Les gens ont besoin de ressentir directement les effets des décisions prises ou des lois votées. Davantage encore en période de crise comme celle que nous traversons.✅ En 2021, année nouvellement marquée par la covid-19, grâce à l’engagement des collaborateur·trice·s de mon département au service de la cohésion sociale, de la culture et du sport, nous avons par exemple:

  • mis en consultation l’avant-projet de loi sur l’aide sociale et la lutte contre la pauvreté (LAS), au terme d’une période d’évaluation de la loi actuelle et d’une réflexion sur les conséquences de la crise covid sur les bénéficiaires, notamment les travailleurs au statut d’indépendant (L’avant-projet de loi: https://www.ge.ch/document/avant-projet-loi-aide-sociale-lutte-contre-precarite)
  • mis en œuvre l’aide financière exceptionnelle pour perte de revenu liée à l’arrêt des activités au printemps 2020 dû au covid, après que cette aide imaginée l’an passé par mon département ait été accepté par le peuple en votation (Le communiqué de presse: https://www.ge.ch/document/perte-revenus-situations-precarite-1647-millions-francs-verses-aux-personnes-vulnerables)
  • porté devant le parlement (qui l’a accepté) un deuxième projet de loi proposant un financement ponctuel de 1,4 million de francs au Collectif d’associations pour l’urgence sociale (CausE), qui permet une prise en charge hôtelière des personnes qui n’ont pas de solution d’hébergement durant la période hivernale (Le point de presse du Conseil d’Etat: https://www.ge.ch/document/communique-presse-du-conseil-etat-du-21-avril-2021#extrait-24405)
  • indemnisé à hauteur de plusieurs dizaines de millions de francs de nombreux acteurs et de nombreuses actrices et entreprises culturel.les durement impacté.e.s par la crise sanitaire, pour les pertes subies jusqu’au 31 décembre 2021 (et le versement des aides, via des projets de transformation, des bourses, des aides au revenu ou aux organisations professionnelles se poursuivra en 2022) ▪️mené une campagne, en collaboration avec la Ville de Genève, le Fonds cantonal de l’aide au sport ainsi que l’Association genevoise des sports, pour inciter la population à pratiquer et à reprendre une activité régulière au sein d’un club de sport, de sorte également à permettre aux associations sportives de retrouver une meilleure santé financière (Communiqué de presse: https://www.ge.ch/document/campagne-que-sport-dans-clubs-reprenne-ses-droits)
  • réédité les Chapiteaux enchantés durant l’été, projet ludique et pédagogique proposant d’innombrables activités gratuites aux enfants en âge préscolaire à Carouge, Meyrin, Lancy et Vernier, en collaboration avec ces quatre communes (En apprendre davantage sur ce projet: https://www.ge.ch/dossier/geneve-soutient-integration-etrangers/a-la-une/chapiteaux-enchantes-2020-2021-deux-editions-reussies)