[GHI – 28 septembre 2021] Clubs de sports cherchent licenciés désespérément!

  • Depuis le début du Covid, les structures encadrant les pratiques sportives ont vu leurs effectifs diminuer.
  • Malgré la reprise des activités, les inscriptions sont à la traîne. De quoi générer des difficultés financières.
  • La Ville et le Canton s’engagent dans une campagne pour promouvoir le retour dans les clubs. Notre dossier.

Lire l’intégralité de l’article sur le site de GHI

Il faut désormais convaincre les pratiquants de (re)prendre leur licence. D’où une campagne (lire encadré) lancée dès le lundi 4 octobre, conjointement par la Ville de Genève, le Canton et le fonds cantonal d’aide aux sports. «On doit réenchanter la pratique sportive, réaffirmer la place du sport dans nos vies, notre société», souligne Thierry Apothéloz, conseiller d’Etat, chargé notamment du Sport.

Reste que si le sport amateur a connu un tel coup d’arrêt, c’est avant tout en raison des mesures prises justement par les autorités. «Il fallait protéger la population. On a dû faire des choix, rétorque Thierry Apothéloz. Depuis un an et demi, on martèle des messages individualistes: rester chez soi, se protéger des autres. C’était essentiel pour stopper la pandémie. Aujourd’hui, on doit relancer ce lien social.»