COVID-19: nouveaux lots d’indemnisations dans le domaine de la culture

Le Conseil d’Etat a adopté trois arrêtés en lien avec des indemnités pour pertes financières dans le but d’atténuer les conséquences économiques du coronavirus dans le domaine de la culture (COVID-19). Deux autres arrêtés concernant des contributions à des projets de transformation ont également été adoptés.. L’enveloppe totale visée par ces cinq textes s’élève à 5,572 millions de francs.

Dans le détail, un premier arrêté établit, en application de l’ordonnance sur les mesures dans le domaine de la culture prévues par la loi COVID-19 du 14 octobre 2020, l’attribution de neuf indemnités en faveur d’entreprises culturelles actives dans les domaines du cinéma, de la musique, du pluridisciplinaire et du théâtre pour un montant total de 980’192 francs. Un second arrêté prévoit pour sa part une indemnité d’un montant de 71’935 francs à un acteur culturel indépendant actif dans le domaine des musiques actuelles.

Un troisième et un quatrième arrêté vise trente-six demandes de contributions à des projets de transformation, pour un montant total de 3,493 millions de francs.

Enfin, un cinquième arrêté concerne des indemnités en faveur d’entreprises culturelles qui n’entrent pas dans le périmètre des ordonnances fédérales, mais pour lesquelles les conséquences des mesures sanitaires nécessitent une indemnisation spéciale pour les pertes réalisées en 2020. Deux entités actives dans les domaines du pluridisciplinaire et de l’enseignement des arts visuels sont concernées, pour un montant total de 1,027 million de francs.

Les indemnisations d’un montant supérieur à 50’000 francs sont soumises, par voie d’arrêté, à l’approbation du Conseil d’Etat.

Etat des lieux du dispositif COVID-Culture depuis le 1er mars 2020

À ce jour, 29,789 millions de francs ont été attribués dans le cadre du dispositif genevois COVID-Culture selon la répartition figurant dans le tableau en annexe.

Ces indemnisations couvrent des pertes financières résultant de l’annulation, du report ou de la tenue sous une forme réduite de manifestations depuis le 1er mars 2020, en raison des restrictions décidées par les autorités. Les contributions à des projets de transformation visent pour leur part à aider les entreprises culturelles à s’adapter aux nouvelles circonstances nées de la pandémie.

Jusqu’à ce jour, le dispositif genevois de soutien au domaine culturel a rendu 810 décisions visant à indemniser ou aider les entreprises culturelles ainsi que les acteurs et actrices de la culture.