[LE COURRIER – 9 mai 2022] «Je veux mettre en œuvre mes projets»

La réforme de l’aide sociale est désormais sous toit. L’occasion de faire le point avec le conseiller d’Etat Thierry Apothéloz et d’évoquer son envie de rempiler pour un second mandat.

Chantier majeur de la législature pour Thierry Apothéloz, la réforme de la loi sur l’aide sociale – désormais intitulée Loi sur l’aide sociale et la lutte contre la précarité – est sous toit et sera bientôt soumise au Grand Conseil, avec une entrée en vigueur attendue au plus tard le 1er janvier 2024. L’occasion pour Le Courrier de faire le point avec le conseiller d’Etat socialiste et d’évoquer son désir de rempiler pour un second mandat au printemps prochain. Entretien.

Vendredi, vous avez accueilli la conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales. Quelle est la situation globale, en Suisse et à Genève, après deux ans de pandémie?

Thierry Apothéloz: Inégale selon les cantons. Par exemple à Genève, le budget social a été fortement impacté. En revanche nous sommes tous préoccupés par la santé psychique de nos concitoyens, notamment les adolescents. De même, après deux années passées à dire aux gens de garder leurs distances, nous voulons tous œuvrer en faveur du lien et de la solidarité intergénérationnelle.

Lire la suite de l’article sur le site du Courrier (Abonnés)…