Le BIE et la FASe collaborent autour de la prévention du racisme

Avec la création du département de la cohésion sociale (DCS), de nouvelles synergies sont nées entre institutions ou services rattachés auparavant à d’autres départements. C’est le cas du BIE et de la Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle (FASe), qui, désormais réunis au sein du DCS, ont profité de ce rapprochement pour élaborer deux projets communs.

La FASe et le BIE ont d’une part mis sur pied un Fonds de prévention du racisme (PRISME), auquel les centres et équipes de travailleurs sociaux et travailleuses sociales hors murs (TSHM) de la FASe peuvent faire appel à tout moment pour un montant maximum de 5’000.- CHF par projet. Ce fonds financera ainsi des projets de sensibilisation au racisme ou à des types spécifiques de racisme (anti-Noir.e.s, anti-Musulman.e.s, anti-Roms, antisémitisme, etc.).

D’autre part, la FASe, en partenariat avec le BIE, va développer une plateforme de prévention du racisme. Un pôle de référent.e.s en matière de prévention du racisme déterminera ce qui pourrait être fait dans le canton. Les participant.e.s bénéficieront de diverses ressources (formations, enquêtes, etc.), puis serviront de référent.e.s au sein de la FASe pour toute initiative liée à la prévention du racisme.